Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Québec, l’aventure continue!

12 octobre 2016

A la Toussaint 2015, 13 élèves de 1ère se sont envolés vers Montréal pour passer 10 jours au Collégial Sainte-Anne.
Motivés par une poursuite d’études au CiSA, ils ont pu suivre les cours dans différentes disciplines, tester la cafétéria à midi, participer aux activités extra-scolaires (football américain, soirée au Lazer Quest, soirée d’Halloween) et vivre comme les étudiants du Collégial !


Installés dans la résidence étudiante de Sainte Anne, chacun a dû mettre la main à la pâte pour l’organisation des menus et la réalisation des repas dans l’espace cuisine partagé à chaque étage de la résidence.
Un week-end à Québec, des visites dans les universités de Montréal (HEC Montréal, UQAM et Mc Gill) ont complété ce premier contact avec le Canada.

 

De retour en France, chacun a poursuivi sa réflexion sur ce projet et en février 2016, 7 élèves ont décidé de transformer l’essai : 2 élèves de 1ère L 4 élèves de 1ères ES et 1 élève de S ont été admises à entrer au Collégial dans les parcours « Arts, Lettres et Communication », « Sciences Humaines, Droit et Individu », » Sciences Humaines et Administration ».
Mathilde, élève de 1ère S a obtenu une inscription en Sciences Humaines profil administration internationale qui intègre un enseignement de mathématiques fortes !
L’année de Première terminée, les épreuves anticipées de français derrière elles, les préparatifs se sont accélérés pour une arrivée le 19 août et installation dans les chambres !

 

Quelques mots d’Emma pour ce début d’année :
« La rentrée a débuté. Nous rencontrons certaines difficultés (les cours en anglais : économie et mathématiques) mais nous avons aussi des points forts (français et histoire) mais dans l’ensemble ça va. Je vous tiendrai plus au courant quand les examens viendront.
On sera bien-sûr ravi de vous envoyer quelques photos ! »


 

Désormais bien intégrées dans leurs chambres à la résidence comme dans les cours, les sept étudiantes ont pu faire un premier bilan de leur installation et de leurs trois premiers mois au Collégial Sainte-Anne : à l’unanimité, les élèves parlent d’abord d’une grande découverte, celle de l’apprentissage de l’organisation quotidienne et de la responsabilité. « Il n’est pas toujours facile de partager une cuisine à plusieurs », confie Mathilde. Chacun doit savoir gérer son frigidaire, son placard, mais aussi l’usage des parties communes.


Les étudiantes ont ainsi découvert la vie en colocation avec d’autres étudiants. En apprenant qu’elle allait être installée dans une chambre avec deux élèves de deuxième année, Aude avait envisagé les deux options : les deux colocataires pouvaient la mettre de côté, ou alors, elles pouvaient jouer le rôle de grandes sœurs, et c’est ce qui s’est passé. D’ailleurs, à force de parler avec elles de leur projet de fin d’étude et de leur stage à l’international, elle peut se rendre compte de ce qui l’attend l’année prochaine, et elle se projette déjà en prospectant aux alentours de Montréal. Les cégépiennes ont donc appris à s’entraider, partager leurs expériences en fonction de leur parcours ou filière d’étude, elles vont à pied ou en voiture faire leurs courses une fois par semaine environ…


Autre manifestation de leur intégration et implication dans la vie du Cégep, certaines élèves ont décroché un petit travail – « une job » – rémunéré. Découvrant les offres d’emplois disponibles au Cégep, Aude avait postulé dès le mois d’avril dernier. Elle est employée deux ou trois fois par semaine au service de restauration, à la cafétéria. Mathilde, quant à elle, donne des cours de tutorat en mathématiques à ses camarades.
Chacune poursuit ses études, ponctuées de devoirs et d’essais à rendre, de court-métrages à réaliser. Peu à peu, la réflexion autour de leur projet d’orientation et d’inscription en post-DEC mûrit ou se précise : certaines ont vu le début d’année confirmer leur idée initiale, envisageant toujours de s’inscrire en fac de droit, soit à Mc Gill, soit à l’UQAM (Université de Québec A Montréal) notamment ; d’autres remettent en cause leur projet initial car elles ont découvert de nouvelles disciplines.


Toutes les étudiantes vont rentrer en France pour les fêtes de fin d’année. Certaines seront rejointes par leurs colocataires au début du mois de janvier et elles viendront sans doute parler de leur expérience aux élèves et familles intéressés le lundi 16 janvier 2017.
 

<< Go back to list